Blogue de la géomatique du MSP

Signalements de vigilance multirisque en données ouvertes et comment s’y abonner en RSS

Logo RSS

Le flux RSS de la carte de Vigilance multirisque est un produit développé par le ministère de la Sécurité publique (MSP) qui regroupe des avertissements et des signalements sur des phénomènes, d’origine naturelle pouvant avoir des conséquences sur la sécurité des citoyens, des biens et des services à la population. Il est mis à jour en continu. Il permet d’effectuer une surveillance en continu du territoire de la province relativement aux phénomènes naturels dangereux. Les avertissements météorologiques d’Environnement et changement climatique Canada concernant le blizzard, le brouillard, la pluie verglaçante, la pluie, la neige, la grêle, les ouragans, les tempêtes tropicales, les tempêtes hivernales, les orages violents, les tornades, les vents de tempête, les vents forts et les vents de la force d’un ouragan et dont la sévérité* est supérieure ou égale à modéré.

Outils

De nos jours, une grande majorité de sites web proposent parmi leur éventail de fonctionnalités des flux d’information RSS vers leur contenu. Par ailleurs, il n’a jamais été aussi facile de les exploiter, puisque sur toutes les plateformes, il existe désormais de solides solutions d’abonnement. Ces solutions, aussi appelées agrégateurs de flux sont nombreuses et de performances différentes, mais elles partagent le même principe de fonctionnement à savoir :

  • Acquérir ou installer l’application, ce qui implique parfois la création d’un compte
  • Copier les adresses des flux qui nous intéressent et les ajouter dans l’application
  • Organiser les flux suivant nos convenances

Multi-plateforme

Feedly est une application disponible sur toutes les plateformes, et pouvant vous permettre d’organiser, lire, rechercher, partager vos contenus. Vous avez même une option pour lire plus tard ou encore découvrir de nouvelles suggestions de contenus.

Recevoir des notification lors d’une mise à jour

Services en ligne

Si vous ne souhaitez consulter vos flux que lorsque vous êtes sur Internet, sans avoir à installer quoi que ce soit, alors vous pourrez essayer

Lecteurs RSS intégré au navigateur (extensions)

  • Google Chrome
    • RSS Feed Reader
    • Slick RSS
    • Foxish Live RSS
  • Mozilla Firefox
    • NewsFox
    • Brief
    • Bamboo Feed Reader

Lecteurs RSS intégré aux logiciels de messagerie

Certaines applications de gestion de courriel offrent également la possibilité de rapatrier dans votre environnement les flux pertinents.

  • Outlook
  • Thunderbird

Applications mobiles

Plusieurs applications permettent de lire vos fil RSS sur votre téléphone intelligent.

  • Android
    • Feedly
    • Flym
    • gReader
    • Inoreader
  • iOS
    • Feedly
    • News App
    • Free RSS Reader
    • Feeddler RSS News Reader
  • Windows Phone
    • Readiy
    • iNi Reader
    • Dark RSS Reader

Notifications par texto

Il vous est possible aujourd’hui de mettre en place des mécanismes assez sophistiqués, comme par exemple transférer des notifications RSS vers votre mobile sous forme de d’alertes sms. Des plateformes comme IFTTT le rendent possible, grâce à des recettes préconçues à cet effet. Les recettes sont juste des séquences d’actions qui vont être exécutées à partir ou sur vos comptes ou services, de manière entièrement automatisée, suivant les conditions que vous aurez déterminées. Si vous vous sentez à l’aise, vous pourrez vous-mêmes créer vos propres recettes. Sinon, de nombreuses existent, prêtes à l’emploi. Il ne vous reste qu’à vous en servir :

  • rss2sms
  • Connect RSS Feed to SMS
  • Connect Feedly to SMS

Joyeuse syndication!

Le rôle de la géomatique durant la période des inondations printanières 2017

inondation avertissement En avril et mai 2017, un épisode d’inondations inégalé depuis 1974 a frappé plusieurs régions fortement habitées du sud du Québec. Ces zones inondées de plusieurs centaines de kilomètres carrés ont dépassé la récurrence de 100 ans, notamment en bordure du lac des Deux-Montagnes, du lac Saint-Pierre ainsi que des rivières des Prairies, des Mille-Îles et des Outaouais.

inondation avertissement

Pour les régions grandement touchées de l’Outaouais, de la Montérégie, des Laurentides, de Lanaudière, de la Mauricie, de Montréal, de Laval, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, plusieurs données géospatiales ont été produites ou captées. Au cœur des opérations et des décisions se trouve l’information géospatiale qui permet de documenter, localiser et suivre l’évolution des inondations.

inondation avertissement

La majorité des données ont été diffusées sur le Web sans restriction d’accès. Cela a permis une consultation nettement plus répandue des données géospatiales. Par exemple, entre le 1er et le 18 mai derniers, les serveurs Web de géomatique au MSP ont reçu plus de 45 millions de requêtes, dont 7 millions pour la seule journée du 8 mai, au plus fort des inondations, ce qui correspond à environ 100 requêtes par seconde.

Des travaux se poursuivront durant la phase actuelle de rétablissement, notamment pour déterminer avec plus de certitude la crue maximale historique en utilisant les polygones d’étendue d’eau et en les bonifiant avec les validations sur le terrain qui seront faites dans les prochains mois.

Au cours du mois de mai, le MSP a également pu tester une toute nouvelle application cartographique adaptée pour les appareils mobiles et développée à partir d’une solution gouvernementale appelée Infrastructure de géomatique ouverte 2.0 (IGO2) afin de suivre l’évolution des événements.

Pour plus d’information, veuillez consulter l’article complet dans le Québec géographique.

Localisation des événements de sécurité civile et cartes interactives avec IGO à Géomatique 2016

Vous avez déjà été intéressé de connaître les récents événements de sécurité civile (ex. glissement de terrain) à proximité de votre résidence ? Vous êtes intéressés de connaître l’essence d’arbre dominant à proximité de votre chalet ou de votre parc de quartier ? Et bien, cette information est maintenant disponible et ce, gratuitement dans des cartes interactives IGO (Infrastructure géomatique ouverte) disponibles dans le portail Données Québec depuis quelques jours. Ces annonces font suite au colloque de Géomatique 2016 où ces données ont été présentées aux participants.

L’historique des événements de sécurité civile colligés par le MSP a été publiée durant cette semaine afin d’être présentée à l’événement Géomatique 2016 qui regroupait plus de 600 personnes du domaine à Montréal. Il est maintenant possible de voir ces événements dans la carte interactive IGO disponible ici : https://www.donneesquebec.ca/igo/apercu/?layeractif=vg_observation_v_autre_wmst et de faire une recherche avec l’outil de localisation par adresse en utilisant le panneau de gauche. Les événements peuvent également être affichés sur un intervalle de temps en sélectionnant une date de début et une date de fin en faisant un clic droit de souris sur le nom de la couche dans l’arborescence.

Ces archives des historiques des événements sont consignées à la Direction des opérations (DO) du MSP. Les données proviennent des rapports d’événement et des rapports de situation qui ont été produits par le Centre des opérations gouvernementales (COG) et par les directions régionales du MSP. On y trouve entre autres :

  1. Des observations inscrites directement dans le Géoportail du MSP par les conseillers en sécurité civile des directions régionales;
  2. Une compilation des renseignements consignés dans les rapports d’événement du COG et des rapports de situation de la DO diffusés aux partenaires du MSP depuis 2000;
  3. Une compilation des informations contenues dans les dossiers des directions régionales. Il peut s’agir d’informations sur papier, de rapports d’événement ou de visites terrain, de cartes papier ou numériques, etc.
evenement_sc
Localisation des événements de sécurité civile

Ces informations consignées dans cette base de données sont conformes au Profil canadien du Protocole d’alerte commun (PC-PAC). Le PC-PAC est un ensemble de règles et de valeurs contrôlées qui permettent d’appuyer la traduction et la composition d’un message pour rendre possible son envoi par différents moyens et à partir de différentes sources.

En ce qui a trait à la présence du MSP au colloque de Géomatique 2016, à part les données de sécurité civile, le projet IGO a également été présenté ainsi que les évolutions à venir depuis son lancement en 2015 de cette première solution gratuite et libre en géomatique de l’administration publique : http://www.slideshare.net/igouverte/le-trio-gagnant-digo-communaut-mise-en-commun-et-services-web-gomatique-2016 À part le MSP, la présence gouvernementale a été également importante, elle regroupait notamment au salon de l’exposition les participants suivants :

  • Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire;
  • Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles;
  • Ministère de la Sécurité publique;
  • Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

IMG_0201_geomatique2016

Enfin, la Direction des inventaires forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a également publié une carte interactive présentant les données écoforestières du Québec avec le même outil IGO. Cette carte interactive donne un aperçu global et à jour des produits et données écoforestières du Québec, dont la carte écoforestière. En utilisant le panneau de gauche, il est donc possible de faire une recherche avec l’outil de localisation et les essences d’arbre dominants dans un secteur particulier en interrogeant la couche des « Peuplements forestiers ».

WMS

Il est donc possible de visualiser et d’interroger chaque élément, d’en obtenir une description simplifiée et de créer des cartes personnalisées. De plus, cette carte interactive permet le téléchargement de certaines données actuellement diffusées gratuitement (ex. : classification écologique du territoire québécois). Ces données gratuites sont aussi téléchargeables sur le site Données Québec qui inclus également des données ouvertes du gouvernement du Québec et des grandes villes.

Carte interactive et service de cartographie Web (WMS) des données écoforestières du Québec

tablette-peuplementLa Direction des inventaires forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec vient d’annoncer qu’une nouvelle carte interactive et un service de cartographie Web (WMS) présentant les données écoforestières du Québec sont maintenant accessibles à tous! Fini le temps où il était impossible de visualiser la carte écoforestière en ligne, ce temps est révolu. Ces nouveaux services Web (infrastructure de service et interface de cartographie) sont constitués de divers logiciels libres (“Open source”) et maintenus par la communauté interministérielle IGO (Infrastructure Géographique Ouverte), dont fait partie également le MSP. Plusieurs ministères et organismes provinciaux ont déjà implanté la solution Web IGO pour leurs besoins en cartographie. D’ailleurs, le MFFP est devenu un des deux nouveaux partenaires d’IGO cet été et fait maintenant partie du comité technique d’IGO afin de contribuer à la mise en commun des efforts et l’évolution de la solution.

La carte interactive dans le navigateur IGO présente une interface conviviale qui donne un aperçu global et à jour des produits et données écoforestières du Québec, dont la carte écoforestière. Il est possible de visualiser et d’interroger chaque élément, d’en obtenir une description simplifiée et de créer des cartes personnalisées. De plus, cette carte interactive permet le téléchargement de certaines données actuellement diffusées gratuitement (ex. : classification écologique du territoire québécois). Ces données gratuites sont aussi téléchargeables sur le site Données Québec des données ouvertes du gouvernement du Québec. Lorsque l’accès à la donnée est payant (ex. : carte écoforestière), la façon d’y accéder est détaillée dans la fiche descriptive du produit.

swc-services-web-cartographiquesUne fois les données écoforestières diffusées sur le Web, elles peuvent être récupérées et intégrées à d’autre logiciel d’information géographique (SIG) ou à un SIG Web (solution en ligne). L’adresse URL de ce service de cartographie Web (WMS) est maintenant offerte à tous. Cependant, son utilisation optimale nécessite des connaissances spécifiques en informatique et s’adresse à une clientèle plus spécialisée. Cette solution portable permet une consultation en temps réel dans une application SIG des données écoforestières du Québec. Ce service répond aux standards OGC (Open Geospatial Consortium).

C’est facile !!! Juste un clic pour y accéder.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec la Direction des inventaires forestiers ou à vous inscrire à l’infolettre de cette direction.

Source : http://mffp.gouv.qc.ca/carte-interactive-service-cartographie-web-wms-donnees-ecoforestieres-quebec/

Recherche géographique inversée maintenant disponible

Le Service web de Géolocalisation du MSP (GLO) lancé en 2010 et qui tire profit d’Adresses Québec offre dans sa dernière (6e) version une nouvelle recherche géographique inversée.

La nouvelle fonctionnalité de recherche géographique inversée permet de trouver une liste d’adresses en proximité de coordonnées géographiques en format X et Y.

Exemple : Quelles sont les adresses en proximité de ce point géographique : 71W et 47N (-71,47) ? Voici les résultats de la recherche inversée :

  • » 8667 Avenue Royale, Château-Richer
  • » 8653 Avenue Royale, Château-Richer
  • » 8651 Avenue Royale, Château-Richer
  • » 8681 Avenue Royale, Château-Richer
  • » ...

 

Il est posssible de voir en action la recherche inversée dans une carte interactive avec IGO-Navigateur qui est disponible (panneau “Outil de localisation” : Inv. Adr.)  dans le portail Données Québec et basé sur la solution Infrastructure géomatique ouverte (IGO) : http://igouverte.org/demo/ disponible sur GitHub.

Le service web GLO dans son ensemble est entièrement interopérable et permet notamment de localiser des adresses, des codes postaux, des rues, des municipalités, des MRC , des toponymes, des édifices publics (écoles, hôpitaux, CLSC , CPE), des entreprises et même des repères kilométriques situées sur le réseau routier du Ministère des Transports (MTQ). L’innovation de ce service repose sur sa haute fiabilité, son utilisation multiplateforme ainsi que sur la fréquence de ses mises à jour. Le contrôle d’accès au service Web se fait via une clé d’utilisation (semblable à celle requise pour utiliser l’API de Google Maps ). Cette clé permet au MSP de contrôler les accès et par le fait même, le contenu de sa base de données. Les clés permettent également d’autoriser ou d’empêcher l’utilisation de certains types de recherche selon l’organisation ou l’utilisateur qui tente de se connecter.

Vous pouvez consulter pour plus de détails la documentation sur cette nouvelle recherche géographique inversée (section “5. Recherche inversée par coordonnée”) dans cette page web : http://igouverte.org/documentation/glo/

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse suivante : info(a)igouverte.org ou à vous inscrire à la liste courriel d’IGO.

IGO : lancement du premier logiciel libre en géomatique au gouvernement du Québec !

En ce 13 août, le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) est heureux d’annoncer officiellement dans un communiqué la mise en ligne d’IGO (Infrastructure géomatique ouverte), le premier logiciel gratuit en géomatique utilisant une licence libre en français produite par l'administration publique québécoise. IGO permet de tirer profit d’une multitude de données géographiques grâce à une interface cartographique accessible par un navigateur Web.

Cette interface est destinée notamment aux partenaires du MSP, comme les centres d'urgence 9‑1‑1, les organisations municipales et régionales en sécurité civile et incendie, mais aussi aux autres organisations de l'administration publique québécoise voulant mettre en valeur leurs données géographiques. À titre d'exemple, on peut voir dans le site de données ouvertes du gouvernement du Québec, accessible à données.gouv.qc.ca, les casernes de pompiers faisant partie de la base de données du MSP, les sites et immeubles patrimoniaux répertoriés au Québec, les territoires agricoles, les îlots de chaleur et les villages relais où IGO est utilisé comme solution Web en géomatique pour visualiser les données.

Fonctionnalités supportées et en développement

  • Navigation cartographique
  • Service de géolocalisation et d’itinéraires
  • Requêtes spatiales
  • Mises à jour en ligne des données géographiques
  • Gestion de la sécurité et interface d'administration
  • Conférence sur carte et clavardage en temps réel

Mis en œuvre au départ par des spécialistes en géomatique du MSP et par la suite en collaboration avec des experts de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), cet outil a attiré l’attention d’autres ministères et organismes gouvernementaux. Cet intérêt, qui s’est traduit par la mise en place d’un réseau d’échanges entre le MSP, l’INSPQ, le ministère de la Culture et des Communications, la Financière agricole du Québec, le ministère des Transports, la Commission de protection du territoire agricole du Québec et le Centre de services partagés du Québec, a mené à la création commune de cette solution Web gratuite en géomatique adaptée aux besoins de la communauté qui en est membre.

Toute la communauté géomatique ainsi que les entreprises, les municipalités, les développeurs et même les citoyens peuvent en profiter. De plus, les internautes de partout dans le monde sont encouragés à contribuer à IGO de plusieurs façons en vue de l’améliorer, et ce, au bénéfice de ses utilisateurs. Ainsi, par son développement basé sur un modèle collaboratif de code source libre (open source), il demeure en constante évolution.

Si vous avez des questions sur IGO, veuillez d’abord vous référer à la foire aux questions (FAQ) à ce sujet au www.igouverte.org/faq/. L’espace de partage du code source a été déposé dans le site d’hébergement le plus répandu au monde, soit GitHub notamment pour faciliter les contributions externes.

N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe d’IGO pour plus d’information : info(a)igouverte.org ou à vous inscrire à la liste courriel publique : http://listes.securitepublique.gouv.qc.ca/sympa/info/igo-publique.

Pour en savoir plus sur IGO ou contribuer à son développement, vous pouvez consulter son site Web: www.igouverte.org/contribuer/

Mentionnons finalement qu’IGO respecte les standards ouverts internationaux en géomatique et s'appuie sur des logiciels libres existants dans l'industrie.

Source et compléments d'informations :

Communiqué du MSP : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/ministere/salle-presse/communiques/communiques.html?tx_ttnews%5Btt_news%5D=12517

Site web IGO : http://igouverte.org/

Un nouveau service géomatique en incendie

Une nouveauté s’insère au service géomatique du Ministère de la Sécurité publique ce printemps. Une plate-forme interactive destinée aux intervenants du domaine de l’incendie est maintenant disponible.

Ce nouvel outil permettra aux organisations municipales et régionales en sécurité incendie d’avoir accès à plusieurs sources de données gouvernementales et privées offrants plus de 400 couches d’informations avec des mises à jour fréquentes. Les services de sécurité incendie pourront participer activement à l’édition de leurs données et réaliser des analyses dans un environnement convivial et sécurisé. Les données de ce système qui sont de nature publique sont disponibles à tous les internautes par le site de données ouvertes du gouvernement du Québec, notamment les casernes incendies.  Si le grand public y trouve des anomalies, il est invité à contacter le point de contact : soutien-incendie(a)msp.gouv.qc.ca qui se fera un plaisir d’y répondre et d’intégrer les changements au besoin. Voilà un bel exemple d’esprit de collaboration ouverte entre le gouvernement et la société civile (ex. citoyens, entreprises, municipalités et ONG).

Le portrait des organisations municipales en sécurité incendie est en constante évolution. Cet outil de visualisation cartographique et d’édition en ligne assurera que la clientèle puisse être en mesure de puiser des informations à partir d’une base de données unique et d’en valider son contenu afin d’y apporter une mise à niveau lorsque requis. Cette plate-forme Incendie se base sur les acquis de géomatique au MSP, tels que les données ouvertes, les standards ouverts, G.O.LOC, et son évolution à travers IGO.

Responsable du dossier : Lynn Delisle Conseillère en sécurité incendie à la direction régionale de la sécurité civile et incendie du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord soutien-incendie(a)msp.gouv.qc.ca

Historique des sinistres : le passé mis à jour sur carte

Billet inspiré de l’article par Constance Ritz et Hugo Martin paru dans le bulletin Inter-Action à l’hiver 2014.

** Note (Octobre-2016) : cette base de données est maintenant disponible gratuitement et en téléchargement dans le site Données Québec : https://www.donneesquebec.ca/recherche/fr/dataset/observations-terrain-historiques-devenements-archives **

En 2014, le ministère de la Sécurité publique a mis en place une base de données de l’historique des événements et des sinistres naturels ou technologiques (1905-2014) qui sont survenus dans la région du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ainsi que des avis techniques concernant cette région. Le but était de consigner et de spatialiser ces événements pour les rendre accessibles aux conseillers en sécurité civile et ses partenaires afin de mieux guider les municipalités en vue d’une meilleure préparation en sécurité civile. La collecte et la centralisation des informations dispersées dans plusieurs documents numériques existants ont été nécessaires pour mettre en place cette base de données. Le MSP a dû colliger les renseignements contenus dans les dossiers physiques et consulter les conseillers en sécurité civile et incendie de la direction régionale. Il est en effet important de connaître et de localiser les événements ainsi que les sinistres qui sont survenus au fil des ans sur le territoire.

carte_aleas_gasp_bastlaurent

Cette base de données a été récemment intégrée aux données d’observations déjà existantes diffusées par le G.O.LOC (système de gestion des opérations de localisation et de cartographie) au ministère de la Sécurité publique (MSP). Cela permet maintenant aux conseillers en sécurité civile d’accéder, dans une interface centralisée, aux événements historiques inventoriés qui sont référencés par aléas et par date. Un descriptif ainsi que des informations complémentaires sont associés à l’événement, permettant une consultation rapide et simple. Les participants au projet ont tiré profits de l’outil d’observation terrains déjà disponible au MSP pour en faire partager et circuler l’information. Cette plate-forme offre un formulaire de saisie et de mise à jour disponible autant dans les appareils cellulaires Android qu’un ordinateur de bureau. Le G.O.LOC rend donc accessible cette information aux directions régionales de la sécurité civile et de la sécurité incendie du MSP et ses partenaires. Cette liste d’événements comprends des informations telles que : localisation géographique, degré de sévérité, type d’événement, date de l’événement, description détaillée, etc. tout en se basant sur le standard canadien du CAP-PC.

Source : Ritz, Constance et Martin, Hugo (hiver 2014). « Le passé mis à jour ». Inter-action Vol. 5 No 2, p. 9.

INFORMATION
M. Hugo Martin
hugo.martin(a)msp.gouv.qc.ca

La ville de Lac-Mégantic vue du ciel : du 10 juillet 2013 au 3 novembre 2014

Le 6 juillet 2013, un train de 72 wagons transportant 100 tonnes de pétrole brut chacun a explosé à Lac-Mégantic. Des images des satellites Pléiades ont été acquises par le MSP et ses partenaires afin de suivre les travaux terrain de la phase de rétablissement. Ces images optiques à 50 cm de résolution ont été acquises pour les dates suivantes : 13 juillet, 29 juillet, 2 août, 15 août, 24 août, 6 septembre, 17 septembre, 30 septembre 2013, 4 novembre 2013, 2 juillet 2014, le 12 octobre 2014 et le 3 novembre 2014. Ces images ont été mises à la disposition du grand public par l’entremise du site de données ouvertes du gouvernement du Québec : http://www.donnees.gouv.qc.ca/?node=/donnees-details&id=93f1534d-65f3-4a56-b798-993874c211d9 ainsi qu’aux partenaires du MSP dans cette phase de rétablissement. Les changements sur le terrain depuis le 10 juillet 2013 jusqu’au 3 novembre 2014 peuvent être identifiées avec les séquences par date de prise d’images.

Inclus du matériel © CNES  2014, Distribution Astrium Services / Spot Image Corporation, États-Unis, tous droits réservés.

Ces images optiques des satellites Pléiades-1A ou Pléiades-1B permettent de voir l’évolution des travaux de rétablissement au centre-ville de Lac-Mégantic, près du site de l’accident survenu le 6 juillet 2013. Ces images ont également servi à la réalisation d’un projet de produits et services d’information rapides (PSIR/RIPS) de l’Agence spatiale canadienne en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, Sécurité publique Canada et MDA.

IGO : Un modèle inspirant de développement inter-organisationnel

G.O.LOC est un projet géomatique développé à partir de logiciels libres par le MSP (Ministère de la Sécurité publique) depuis 2008 et utilisé par une dizaine de partenaires. G.O. LOC consolide plusieurs centaines de couches d’information provenant de plus d’une soixantaine de ministères et organismes dans une seule architecture orientée service. Il propose, entre autres, un navigateur géographique, des services communs et standards, tel que le service de localisation et les services web de carte.

Le projet IGO (Infrastructure géomatique ouverte) est une évolution du projet G.O. LOC du MSP avec l’objectif d’en faire un projet commun, modulaire, basé sur les logiciels libres et avec un modèle de gouvernance ouverte inter-organisationnel. G.O.LOC est considéré comme l’avant projet d’IGO, puisque beaucoup de son code a été reconduit. À terme, le MSP devient un partenaire comme les autres à l’intérieur de ce projet de géomatique libre et ouvert au sein du gouvernement du Québec. La présentation traitera de l’expérience du projet IGO, son modèle de gouvernance et montrera comment le logiciel libre a pu faciliter la démarche et l’intégration d’IGO dans les solutions déjà en place chez les partenaires, qu’elles soient libres ou propriétaires. Voici la présentation d’IGO à Vision Géomatique 2014 :

Infrastructure de géomatique ouverte (IGO) : Vision Géomatique 2014 from geomsp