Blogue de la géomatique du MSP

Échange d’information en temps réel en un clic de souris

Auteur : gign02

Article par M. Thomas Poirier-Blanchet, conseiller en sécurité civile du Ministère de la Sécurité publique paru dans le bulletin Inter-Action au printemps 2013.

Afin d’échanger de l’information en temps réel en un simple clic de souris avec tous ses partenaires en sécurité civile, le ministère de la Sécurité publique participe au projet pilote Système interorganisationnel de connaissance de la situation.

Le Système interorganisationnel de connaissance de la situation offre la possibilité au ministère de la Sécurité publique (MSP) d’adopter et de mettre en pratique un modèle d’échange d’information compatible avec l’environnement technologique du ministère. Présentement, le ministère reçoit en temps réel les alertes et les avertissements météorologiques d’Environnement Canada diffusés par le Système national d’alerte au public. Cette information est traitée automatiquement et affichée sur l’outil cartographique du ministère, devenant ainsi accessible à tous les utilisateurs du G.O.LOC du MSP, un outil cartographique gouvernemental.

Carte d'accueil 21mars2013Image : page d'accueil avec les alertes d'Environnement Canada (couleurs : niveau de sévérité).

Le projet pilote, lancé en novembre 2011 par le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada, a pour objectif d’offrir un protocole d’échange normalisé pour toute la communauté de gestion des mesures d’urgence au Canada. Les intervenants en sécurité civile pourront ainsi bénéficier d’un système pancanadien de communication stable, structuré et durable offrant de l’information relative aux événements, aux alertes, aux opérations de sécurité civile et aux infrastructures essentielles. À titre d’exemple, il sera possible, lors d’une inondation en secteur habité, de partager la même information sur sa localisation, sa gravité, les personnes-ressources, les infrastructures touchées, les équipes de sauvetage sur place et l’alerte d’évacuation. Les intervenants des services d’urgence (policiers, ambulanciers, pompiers), les coordonnateurs locaux et régionaux des mesures d’urgence, les conseillers en sécurité civile du MSP et des autres ministères et organismes du gouvernement du Québec ainsi que les ministères du gouvernement fédéral concernés seront ainsi avisés simultanément afin d’améliorer la coordination d’un même événement de sécurité civile.

Lors d’une situation d’urgence, une circulation efficiente de l’information est capitale. Le partage des responsabilités entre les organisations oblige l’établissement d’une vision commune et actualisée ainsi que d’un portrait réel de la situation. Actuellement, la circulation de l’information repose sur des moyens traditionnels : appels téléphoniques, échange de courriels, réunions, etc. L’échange d’information informatisé, en temps réel, n’est pas systématique.

Le Système interorganisationnel de connaissance de la situation constitue un outil d’aide à la décision pour les intervenants en sécurité civile.

Rappelons que l’importance de la communication entre les intervenants des différentes organisations avait été mise en lumière dans le rapport Pour affronter l’imprévisible publié par la commission Nicolet à la suite de la tempête de verglas en 1998.

Information : M. Thomas Poirier-Blanchet, vigilance(a)msp.gouv.qc.ca