Blogue de la géomatique du MSP

Articles étiquettés “Service web (OGC)”

Localisation des événements de sécurité civile et cartes interactives avec IGO à Géomatique 2016

Vous avez déjà été intéressé de connaître les récents événements de sécurité civile (ex. glissement de terrain) à proximité de votre résidence ? Vous êtes intéressés de connaître l’essence d’arbre dominant à proximité de votre chalet ou de votre parc de quartier ? Et bien, cette information est maintenant disponible et ce, gratuitement dans des cartes interactives IGO (Infrastructure géomatique ouverte) disponibles dans le portail Données Québec depuis quelques jours. Ces annonces font suite au colloque de Géomatique 2016 où ces données ont été présentées aux participants.

Lire plus

Carte interactive et service de cartographie Web (WMS) des données écoforestières du Québec

tablette-peuplementLa Direction des inventaires forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec vient d’annoncer qu’une nouvelle carte interactive et un service de cartographie Web (WMS) présentant les données écoforestières du Québec sont maintenant accessibles à tous! Fini le temps où il était impossible de visualiser la carte écoforestière en ligne, ce temps est révolu. Ces nouveaux services Web (infrastructure de service et interface de cartographie) sont constitués de divers logiciels libres (“Open source”) et maintenus par la communauté interministérielle IGO (Infrastructure Géographique Ouverte), dont fait partie également le MSP. Plusieurs ministères et organismes provinciaux ont déjà implanté la solution Web IGO pour leurs besoins en cartographie. D’ailleurs, le MFFP est devenu un des deux nouveaux partenaires d’IGO cet été et fait maintenant partie du comité technique d’IGO afin de contribuer à la mise en commun des efforts et l’évolution de la solution.

Lire plus

IGO : lancement du premier logiciel libre en géomatique au gouvernement du Québec !

En ce 13 août, le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) est heureux d’annoncer officiellement dans un communiqué la mise en ligne d’IGO (Infrastructure géomatique ouverte), le premier logiciel gratuit en géomatique utilisant une licence libre en français produite par l'administration publique québécoise. IGO permet de tirer profit d’une multitude de données géographiques grâce à une interface cartographique accessible par un navigateur Web.

Lire plus

La ville de Lac-Mégantic vue du ciel : du 10 juillet 2013 au 3 novembre 2014

Le 6 juillet 2013, un train de 72 wagons transportant 100 tonnes de pétrole brut chacun a explosé à Lac-Mégantic. Des images des satellites Pléiades ont été acquises par le MSP et ses partenaires afin de suivre les travaux terrain de la phase de rétablissement. Ces images optiques à 50 cm de résolution ont été acquises pour les dates suivantes : 13 juillet, 29 juillet, 2 août, 15 août, 24 août, 6 septembre, 17 septembre, 30 septembre 2013, 4 novembre 2013, 2 juillet 2014, le 12 octobre 2014 et le 3 novembre 2014. Ces images ont été mises à la disposition du grand public par l’entremise du site de données ouvertes du gouvernement du Québec : http://www.donnees.gouv.qc.ca/?node=/donnees-details&id=93f1534d-65f3-4a56-b798-993874c211d9 ainsi qu’aux partenaires du MSP dans cette phase de rétablissement. Les changements sur le terrain depuis le 10 juillet 2013 jusqu’au 3 novembre 2014 peuvent être identifiées avec les séquences par date de prise d’images.

Lire plus

Le Service web de géolocalisation et les requêtes (x, y) GPS

Le version du service web de localisation (GLO) du MSP est disponible depuis 2010 pour tous nos partenaires en sécurité publique afin de se situer rapidement sur le territoire à l’aide de données fiables et officielles dans toutes sortes de situations (ex. mesures d’urgence, 9-1-1). Une clé est requise pour chaque partenaires du MSP en fonction des types de recherche possibles (adresses, lieu et bornes), selon les ententes conclues avec nos partenaires qui nous partagent leurs données dans ce service web.

Lire plus

Télédétection : préparation aux tempêtes et ses impacts sur les zones côtières

Les tempêtes côtières peuvent causer d’importants impacts environnementaux et socio-économiques (c.-à-d. crues et inondations, dommages aux infrastructures, érosion des côtes et des berges et perte de terrains riverains, glissements de terrain, etc.). Au Québec, ces impacts sont particulièrement importants le long du littoral du fleuve Saint-Laurent, entre la ville de Québec et le golfe du Saint-Laurent. Les risques associés à ces aléas sont susceptibles de s’amplifier au cours des prochaines années en raison des changements climatiques. Le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) a le mandat de coordonner l’action des ministères et organismes du gouvernement du Québec en prévision, préparation et réponse aux urgences et sinistres majeurs et ce, afin d’assurer la sécurité de la population des biens et des services. De plus, le MSP doit s’assurer de fournir des services de vigie, d’information, d’alerte et de communication dans le domaine de la gestion des désastres. Dans le cadre du projet « RIPS » (Rapid Information Products and Services) , la Division des Applications et Utilisations en Observation de la Terre de l’Agence spatiale canadienne a travaillé en étroite collaboration avec le MSP et la firme montréalaise Effigis Géo-Solutions afin de développer un plan d’acquisition d’images du satellite canadien RADARSAT-2. L’intérêt d’avoir une couverture complète réside dans la possibilité de combiner l’image existante d’une région donnée avec une autre de la même région, acquise suite à une tempête, pour détecter les changements. L’acquisition de nouvelles images avec des caractéristiques identiques ou très similaires à celles qui existent, à la suite d’une tempête ayant causé d’importants dégâts, permettrait aux autorités de qualifier et quantifier les dommages. Des recherches ont été effectuées dans les archives des images radar et optiques (différentes résolutions) sur le territoire du Québec (zones d’intérêt du MSP, zones à risque). L’index, les informations et les métadonnées de la couverture des images satellite seront intégrés dans les outils et services de cartographie en ligne du MSP (GOLOC, site de données ouvertes du gouvernement du Québec, service cartographique Web, etc.) afin d’optimiser la gestion des risques et la réponse face à de futurs sinistres côtiers. La région d’intérêt du projet s’étend à toutes les zones côtières le long du fleuve Saint-Laurent, dans les limites de la province de Québec. Cette région contient également toutes les îles du fleuve et de l’estuaire. Enfin, un poster sur ce projet avait été présenté au 15e Congrès de l’Association Québécoise de Télédétection, les 25-27 septembre 2013 à Rimouski.

Lire plus

Le MSP présentera le projet gouvernemental IGO au S2LQ

C’est sous le thème “Le Logiciel Libre, carburant de l’économie du XXIème siècle” qu’aura lieu le 17 septembre prochain à l’Espace Dalhousie de la ville de Québec l’édition 2014 du Salon du Logiciel Libre du Québec. L’événement est organisé par l’APELL et le Centre d’expertise en logiciel libre du Centre de services partagés du Québec.

Lire plus

Le MSP officiellement membre de l'OGC

Depuis ce début juin 2014, le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) est devenu membre du consortium international pour le développement et la promotion des standards ouverts en géomatique : l’Open Geospatial Consortium (OGC). Le MSP devient le 3e membre du gouvernement du Québec après le Ministère des transports du Québec (MTQ) et le Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) - Direction générale de l’information géographique.

Lire plus

Application adaptée au mobile pour la recherche géographique des données ouvertes

Lors de l’événement Défi GéoHack de Montréal en octobre 2013, neuf projets d’innovation ouverte ont été lancés par des vrais donneurs d’ouvrage, dont un par le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) en collaboration avec le Secrétariat du Conseil du trésor (SCT) et le ministère des Ressources naturelles du Québec (MRN). L’objectif de ce projet du MSP, SCT et MRN était de permettre la recherche des métadonnées dans le catalogue GeoNetwork provenant du  site de données ouvertes du gouvernement du Québec à partir d’une carte géographique ou de mots clés et ce, dans une interface adaptée autant pour cellulaire, tablette et PC, tout en suivant les standards internationaux (ex. CSW). Ce projet a été partagé gratuitement sur le web par un des développeurs. Il permet de rechercher les fiches de métadonnées qui sont publiées sous service web de catalogage de type CSW (ex. www.donnees.gouv.qc.ca, Géoindex + de l’Université Laval). Il s’agit d’un parmi plusieurs projets de logiciels libres dont le gouvernement du Québec a été un contributeur direct au développement. Après des essais et des modifications faites par le gouvernement du Québec au projet, l’application est maintenant disponible sur le site de données ouvertes pour tous les internautes.

app_mobile_douverte

Un exemple de recherche géographique efficace : Tapez le mot : arbre, cliquez sur la loupe : seulement 5 résultats contenant le mot arbre vont être listés, déplacer la carte plus au nord (pour ne pas voir la couronne nord de Montréal sur la carte) et vous aurez 4 résultats : la fiche de métadonnées des Inventaire de foresterie urbaine de la ville de Repentigny n’apparaîtra plus dans les résultats, car elle n’est géographiquement pas sur la carte.

Lire plus

La saison 2014 des cartes de glace au Québec est commencée

Depuis 2008, le ministère de la Sécurité publique (MSP) effectue une surveillance des rivières sujettes aux problématiques d’inondation par embâcles au moyen de carte de glace produites en quelques minutes à partir d’acquisitions des images SAR de Radarsat-2 (mode fin et ultrafin en polarisation HH). Radarsat-2 est un satellite radar commercial canadien de prochaine génération offrant de puissantes capacités techniques novatrices qui permettent de faciliter la surveillance maritime, la surveillance des glaces, la gestion des catastrophes, la surveillance environnementale, la gestion des ressources ainsi que les activités de cartographie au Canada et dans le monde entier. La saison de surveillance des glaces 2013-2014 s’est donc amorcée vers la fin de janvier sur les rivières des Prairies et des Miles-Îles dans le secteur de Montréal. Cette année, près d’une centaine d’images sont prévues au programme d’acquisition qui couvrent une vingtaine de rivières, dont : la rivière Chaudière, Mistassini, Matapédia, l’Assomption, Saint-François, Châteauguay, Matane, Mitis, Ouelle, Richelieu, etc. Une attention particulière cette année sera portée sur l’ensemble des rivières à risque en raison de l’épaisseur élevées des glaces causées par le temps froid qu’a connu le Québec en début de saison hivernale. Ces produits sont issues d’une collaboration entre le MSP, les travaux effectués par l’équipe de recherche en télédétection de l’INRS-ETE, l’Agence spatiale canadienne et Sécurité publique Canada.

carte_glace_jen_mtl
Différence entre une carte de glace du 19 janvier 2014 et du 24 janvier 2014

Ces cartes colorées ainsi produites en quelques minutes sont diffusées en visualisation et en service Web à l’ensemble des partenaires locaux et régionaux ainsi qu’au grand public par l’entremise du site de données ouvertes du gouvernement du Québec : http://www.donnees.gouv.qc.ca/?node=/donnees-details&id=MSP_RADARSAT. Pour voir les différentes cartes en service web dans un SIG ou dans le GOLOC (sous le groupe Sécurité publique = Carte de glace), voici l’adresse du Service de cartographie Web pour voir toutes les autres cartes de glace depuis 2004 : http://geoegl.msp.gouv.qc.ca/ws/radarsat.fcgi?service=wms&version=1.1.1&request=getcapabilities et la légende des cartes :

Lire plus

Catalogue www.donnees.gouv.qc.ca publié en service ouvert (CSW)

Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a mis en ligne l’ensemble du contenu de son catalogue de métadonnées ouvertes www.donnees.gouv.qc.ca sous un standard ouvert (Catalog Service for the Web). Ce catalogue de données ouvertes contient la liste complète et à jour des jeux de données disponibles sur le portail de données ouvertes du gouvernement du Québec.

Lire plus

Formation ACSG-Champlain : Le logiciel libre en géomatique

La Section Champlain de l’Association canadienne des sciences géomatiques a proposé une formation d’une journée sur le logiciel libre en géomatique à Québec le 10 mai 2013.

  • Objectif de la formation: initier les participants aux principes et aux solutions du logiciel libre (Open Source) en géomatique. Note: l'expression "logiciel libre" est utilisée ici au sens large et inclut les logiciels ouverts.
  • Clientèle visée : cette formation a été ouverte à tous; elle s'adressait particulièrement aux personnes oeuvrant en géomatique qui désirent comprendre les principes, les avantages, les coûts et les limites du logiciel libre et explorer des solutions actuellement disponibles. À la suite de cette formation, elles pourront mieux évaluer la possibilité d'intégrer le logiciel libre dans leurs opérations. Il s'agit donc d'une initiation au domaine et non d'un cours technique pour les spécialistes du domaine.
  • Déroulement: atelier théorique sur le logiciel libre se terminant en début d'après-midi puis présentations de projets opérationnels intégrant le logiciel libre.

L’Association canadienne des sciences géomatiques (ACSG) a pour mission de promouvoir et de développer la géomatique au Canada. Il s’agit du plus grand réseau de contacts et de connaissances en géomatique au pays.  La Section Champlain organise des activités de réseautage, de formation et de promotion de la géomatique au Québec.

Lire plus

Prévention des inondations printanières : 100e carte de glace pour l’hiver 2013

Depuis 2008, le Ministère de la Sécurité Publique du Québec (MSP), en collaboration avec Sécurité Publique Canada (SPC) et les travaux effectués par l’équipe de recherche en télédétection de l’INRS-ETE, utilise la puissance des images du satellite canadien Radarsat 1 et 2 pour faire un suivi précis, rapide et efficace des rivières sujettes à des inondations printanières. Cette année, le MSP a traité plus d’une centaine d’images radar afin d’assurer une surveillance accrue et protéger la population du Québec !

Lire plus

Retour sur Vision Géomatique 2012

Lors du dernier congrès de Vision Géomatique 2012, Martin Rivest, chargé de projet et responsable de l’équipe Géomatique chez Thales Canada, a fait une présentation intitulée : “l’application Observateur Terrain du MSP :  vers une capacité mobile et libre lors d’opérations en sécurité civile” qui a été développé par son équipe et en collaboration avec l’équipe de géomatique et la Direction de la sécurité civile et de la sécurité incendie du MSP. La présentation et la vidéo ont été publiées en ligne.

Lire plus

SICS/MASAS : un projet porteur pour l’intéropérabilité en sécurité civile

En novembre 2011, le Centre des sciences pour la sécurité de R & D pour la défense Canada a lancé le projet pilote SICS dans le cadre de l’initiative de conception du Système interorganisationel de connaissance de la situation (SICS, appelé MASAS en anglais). Ce système s’appuie sur le continuum canadien de l’intéropérabilité des communications (gouvernance, procédure opérationnelle, technologie, formation et utilisation), qui s’intègre globalement dans la Stratégie d’interopérabilité des communications pour le Canada, dont le Québec fait partie.

Lire plus

Le gouvernement du Québec fera une plus grande place au logiciel libre

Tel qu’annoncé hier au Salon du logiciel libre du Québec, la présidente du Conseil du trésor, Michelle Courchesne, présentera aujourd’hui à l’Assemblée Nationale une politique-cadre pour inciter l’administration publique du gouvernement du Québec et les réseaux de la santé et de l’éducation à envisager l’utilisation du logiciel libre. Lors de son discours de clôture de l’événement hier au Salon, Mme Courchesne a cité en exemple le ministère de la Sécurité publique du Québec et son projet de cartographie utilisant des logiciels libres nommé G.O.LOC et qui a remporté l’Octas 2010 dans la catégorie Solution d’affaire – Logiciels libres.

Lire plus

Rappel pour janvier 2011: changement dans les services du MSP

Un rappel pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce billet : http://geoegl.msp.gouv.qc.ca/blogue/?p=298, les utilisateurs qui se connectent aux services web du MSP devront faire leur changement dans les applications le plus tôt possible. En fait, en janvier 2011 les liens url des services de cartes du MSP dans l’environnement Windows (geomsp) ne seront plus disponibles. Pour le détail des changements, veuillez vous référer au billet du blogue à ce sujet cité plus haut.

Lire plus

Présence du MSP à la Journée de l'ACRIgéo

La Journée de la coopération en information géographique 2010 (JCIG2010) le 17 novembre à l’Université Laval est l’occasion pour les employés du gouvernement du Québec de discuter des enjeux et d’échanger des idées touchant la géomatique et l’information géographique et de consolider la coopération dans ces domaines. La JCIG2010 constitue une opportunité pour se réunir, faire des alliances et échanger sur les nouveautés et les projets en cours. Elle offre l’occasion de promouvoir les bons coups et de favoriser les partenariats dans la production et la diffusion de l’information géographique au gouvernement du Québec. Ainsi, le partage des données géographiques, de l’expertise et des initiatives, la mise en place de processus de production en réseau, la gestion en commun d’actifs et l’implantation concertée de nouveaux outils communs sont par conséquent de mise.

Lire plus

Nouveau partenariat en géomatique entre le MSP et l’INSPQ

Le MSP et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont plusieurs intérêts communs, comme la localisation des risques naturels, l’identification des personnes ou des secteurs vulnérables et la localisation des moyens de protection (pour la santé et la sécurité publique). À titre d’exemple, les deux organisations ont travaillé ensemble dans les dossiers de la chaleur accablante et de la grippe AH1N1. Ces deux organisations ont donc plusieurs préoccupations communes dans leur mandat de surveillance de la santé et de la sécurité publique.

Lire plus

L'expertise du MSP exposée sur le portail géo gouvernemental

Utile pour relater toutes les expertises gouvernementales du Québec en géomatique, la section “Expertise québécoise” du portail de l’information géographique gouvernementale détaille maintenant le Service de diffusion à partir de standards reconnus et de la technologie ouverte au MSP : http://www.quebecgeographique.gouv.qc.ca/approfondir/expertise/technologie-ouverte.asp

Lire plus

Changement dans les services de géomatique du MSP

Depuis la mise en ligne du nouvel Environnement de géomatique linux (EGL), le MSP a changé certaines adresses pour l’accès à ses informations diffusées à l’externe. Si vous êtes utilisateur ou un partenaire du MSP, veuillez prendre note des changements si vous voulez tirer profit du nouvel environnement et des données de géomatique à jour. Dans le but d’augmenter la robustesse de son environnement, d’améliorer la sécurité et la qualité de nos services / applications en géomatique, les anciens liens qui pointaient vers http://geoegl.msp.gouv.qc.ca ont été changés par des nouveaux liens vers EGL : http://geoegl.msp.gouv.qc.ca

Lire plus

Les logiciels propriétaires en géomatique au MSP

Depuis quelques années, l’équipe géomatique tire profit des logiciels libres dans ses fonctions de diffusion et de production de données au MSP. Elle le fait parce que les expériences concluantes depuis 2006 ont permis de réaliser de bons coups et bâtir une solide expertise à l’interne. À travers ces cas d’utilisations propres au MSP, l’équipe a pu prendre cette tangente libre pour différentes raisons :

  • Les solutions libres sont devenues très matures en diffusion et adaptées aux standards Web en géomatique (ex. l'intéropérabilité est très importante en sécurité publique)
  • Favorise l'autonomie des ressources humaines et le travail d'équipe
  • Permet d'être appuyé et de partager ses connaissances au sein de la communauté (ex. OSGeo-Québec)
  • Offre un développement par étape et de livraison rapide sans coût excessif
  • Utilisation d'interface « interchangeable »
  • Minimise souvent la dépendance technologique à une seule solution
  • Oriente les solutions en fonction des besoins
  • Capacité de déploiement élevé (OpenSuse - Linux, MapServer, OpenLayers, PostGIS) sans coût de logiciel

Par contre, les logiciels propriétaires en géomatique sont aussi bien intégrés et ont leur place au MSP, au même titre que les logiciels libres. Les logiciels propriétaires répondent souvent à des critères de performance, de convivialité, de simplicité d’usage et à une demande de solutions déjà connues par les utilisateurs, puisqu’ils ont un grand pouvoir d’attraction. Ils répondent donc à des besoins bien ciblés au sein de l’organisation. Notre équipe de géomatique au MSP n’est pas en reste, voici les solutions propriétaires utilisées ainsi que leur raison d’être dans notre organisation :

  • PCI Geomatics pour le traitement ultra-rapide d'image provenant du satellite canadien Radarsat-1 / Radarsat-2 en cas de risque d'inondation (les algorithmes pour générer les cartes de glace ont été développée dans cet environnement) : http://rurl.org/242p
  • FME Safe Software pour le chargement efficace de données multi-sources vers nos base de données Oracle et PostGIS ;
  • Oracle Locator en tant que système de gestion de base de données géospatiales performant, même si l'environnement de production est orienté PostgreSQL/PostGIS ;
  • ArcGIS Desktop (+ extensions) et ArcSDE pour nos clients lourds (ex. aménagement du territoire, planification, analyse spatiale complexe, etc.) qui requiert l'utilisation d'un SIG Bureautique performant déjà connu par les utilisateurs ;
  • Les APIs de Google Maps (carte routière, image satellite, itinéraire non-urgent) comme complément d'information dans nos applications de cartographie telles que le GOLOC.

De plus, comme le nouvel environnement des serveurs de géomatique s’oriente vers Linux OpenSuse et que les postes de travail peuvent être sous Windows ou Linux, la possibilité de passer d’un environnement à un autre sans trop se casser la tête est cruciale. Les différences étant seulement du côté serveur, les utilisateurs n’ont vu aucune différence lors de la migration de certaines composantes géomatique dans Windows (ex. ms4w) vers Linux. Lors d’un prochain billet, l’expérience de la phase de migration de cet environnement de géomatique au MSP sous Windows vers Linux sera détaillée.

Lire plus

45 % des communautés locales utiliseraient le "Cloud"

Selon un sondage réalisé auprès de décideurs des TI des communautés locales aux États-Unis, 45 % des communautés locales utilisent dans une forme ou une autre le “Cloud computing” ou  l’informatique dans les nuages. Dans ce même sondage, 87 % des répondants ont dit qu’ils l’ont fait pour des raisons de réduction d’effectif, de l’entretien et du support, de plus 75 % disent le faire dans l’objectif d’un hébergement web et 72 % pour des applications collaboratives.

Lire plus

G.O.LOC : Lauréat Octas 2010

Samedi le 29 mai au Centre des Congrès de Québec, le projet « Gestion des Opérations de LOcalisation et de Cartographie (GOLOC) » du MSP a été nommé lauréat des Octas 2010 du Réseau ActionTI dans la catégorie Solution d’affaire – Logiciels libres : http://www.production-equinoxe.com/octas2010/ et http://www.flickr.com/photos/reseauactionti/4656647988/

Lire plus

Rendez-vous OSGeo 2010 : un programme des plus diversifiés !

Le comité organisateur du 1er Rendez-vous OSGeo-Québec, qui se tiendra les 15 et 16 juin prochains à Saguenay, est heureux d’annoncer la publication du programme officiel de l’événement. Composé de plus de 21 présentations issues de la communauté locale et de 5 présentations offertes par des conférenciers invités de l’OSGeo international, ce programme couvre un large éventail de sujets et de préoccupations d’actualité. De présentations introductives à des conférences pointues sur la cartographie en ligne, les bases de données, les outils ETL, la business intelligence géospatiale, etc. en passant par des cas d’utilisation concrets dans différentes organisations, des démarches d’enseignement pour former la relève à ces technologies et des réflexions autour de la commercialisation des logiciels libres et open source, ce programme permet décidément que tout le monde y trouve son compte !

Lire plus

Billets à venir en mars-avril-mai 2010

Suite à la parution de notre chronique du 29 mars à la une du bulletin GéoInfo intitulée “Les services de géomatique au ministère de la Sécurité publique : des pièces détachées réutilisables!” (http://www.quebecgeographique.gouv.qc.ca/approfondir/bibliotheque/geoinfo/geoinfo-mars-2010.asp), l’équipe géomatique du MSP va publier plusieurs billets dans la foulée de  cet article, soit une thématique par semaine. En voici les détails :

  • Semaine du 29 mars : Données multisources et géocollaboration ;
  • Semaine du 5 avril : Services de cartographie Web (WMS) ;
  • Semaine du 12 avril : Service de cartes de base tuilées (WMS-C) ;
  • Semaine du 19 avril : Service de géolocalisation Web ;
  • Semaine du 26 avril : Interface intuitive ;
  • Semaine du 3 mai : Serveur autonome géographique (SAG) ;
  • Semaine du 10 mai : Prochains développements.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, surveillez nos thématiques à chaque semaine sur le blogue ou sur notre compte Twitter @geomsp. Cela pourrait intéresser autant les ministères, les entreprises privées que les citoyens passionnés de la géomatique.

Le blogue de la géomatique du MSP est en construction !

Cet espace sera utilisé par l’équipe de géomatique du ministère de la sécurité publique du Québec pour diffuser de l’information sur leurs services, leurs innovations technologiques, leurs visions, leurs publications, leurs présences à des conférences d’intérêts, leurs réalisations techniques, leurs trouvailles et bien d’autres ! Ne manquez pas les suites de ce blogue sur la géomatique.