Blogue de la géomatique du MSP

Pourquoi utiliser les données de Google au MSP ?

Auteur : gign02

Thématique des billets de la semaine du 29 mars : Données multisources et géocollaboration

Dans la panoplie de données géospatiales utilisées au MSP, l’équipe de la géomatique en collaboration avec les demandes de ses utilisateurs a décidé de tirer profit des données provenant des services API de Google. Pourquoi avoir fait ce choix si le MSP obtient des données officielles, documentées et mises à jour fréquemment auprès de plusieurs partenaires/producteurs gouvernementaux ? Il y a plusieurs raisons, ce billet va en détailler les avantages.

Voici un des plus beaux exemples de l’utilité de Google : le nouveau site web général du MSP a été lancé ce 30 mars : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/, dans ce site la plupart des applications cartographiques de base, comme les bottins de ressources (ex. sécurité civile, sécurité incendie, police, etc.), sont supportées par l’API de Google : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/index.php?id=583 Pourquoi ? D’abord, nous savions que notre nouvel Environnement de Géomatique Linux (EGL) qui sera de beaucoup plus robuste que l’actuel ne serait pas prêt avant mai 2010, nous avons donc décidé d’intégrer les tuiles et le service API de Google dans le site web du MSP pour la sortie du 30 mars, puisque cette décision n’ajoute aucune pression de plus sur nos serveurs actuels qui sont en phase d’optimisation de performance et de migration vers l’environnement Linux. De plus, lorsqu’EGL sera fin prêt, le changement de Google vers l’API d’OpenLayers avec nos cartes routières de base en TileCache sur le site web en général se fera très rapidement.

Voici certains avantages d’utiliser les données Google et son API au MSP :

  • Permet de valider la géobase d’adresses gouvernementales et ainsi découvrir que dans Google plusieurs secteurs (notamment en zone rurale) au Québec ne sont pas à jour;
  • Offre l’opportunité aux utilisateurs d’avoir une couverture d’imagerie supérieure dans les secteurs urbains de ce qui est offert au sein du Carrefour Géospatial;
  • Offre la flexibilité de diffuser des cartes de base sans ajouter une pression supplémentaire sur l’infrastructure réseau interne;
  • Permet l’exploitation de moteur de recherche puissant, de tuiles rapides à l’affichage et de gestion itinéraire “clef en main”;
  • Offre à nos utilisateurs de voir les cartes de base de Google (Carte, Satellite, Hybride, Relief, etc.), des produits qu’ils connaissent déjà très bien.

Enfin, il y a des désavantages d’utiliser ces données Google et son API dans des opérations au MSP :

  • Ne permet pas l’intégration par l’entremise d’un WMS ou standard ouvert des cartes de bases de Google dans un Système d’Information Géographique (SIG);
  • N’offre pas une qualité de données uniforme et assez à jour pour supporter seul des opérations de sécurité publique;
  • Manque de flexibilité d’utiliser les données et son API à cause de la licence d’utilisation actuelle;
  • Ne permet pas le téléchargement de la données de base en format vectoriel, comme OpenStreetMap.